haute

La haute mer, le terrain de chasse des pilleurs de ressources.

Sauvons la haute mer La haute mer constitue 45% des océans, et est difficile à surveiller, puisqu'il n'y a pas de lois s'appliquant si loin des côtes. Hors, c'est là que les pilleurs de ressources et autres braconneurs des fonds marin se remplissent les poches en détruisant la faune et la flore propre à la haute mer. Il est temps de réagir,il faut protéger nos océan qui sont la base même de la vie et de la biodiversité ! Depuis des années, de nombreuses ONGs travaillent à la protection de ces zones situées en dehors des juridictions internationales. Elles se sont regroupées sous la bannière de High Seas Alliance, représentant à elle seule 23 ONGs. Il faut que le sommet de Rio se concentre sur le sujet. Autre information urgente et alarmante, les dégats produits par les pêcheurs pirates sont colossaux ! Il faut sauver cette biomasse dont on estime qu’elle représente 80% de la biodiversité planétaire, l'important est de mettre en place des lois et surtout de les appliquer !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site